Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Jimmy

Les différents travaux musculaires

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

4
2650

Contributeurs


À la une

voici un petit post qui j'espère aidera le plus grand nombre pour varier les stimulus de vos entraînements et ainsi sortir de la stagnation, augmenter votre progression et prendre plus de muscles, n'hésitez pas à rajouter des infos :) 

Le travail concentrique : c'est le résultat d'une poussée, d'un tirage, d'une traction, d'un soulevé. Exemple : lorsque l'on pousse la barre au développé couché c'est un travail concentrique. Pendant ce travail nos muscles vont aller à l'encontre de la force de la pesanteur du corps et/ou d'un poids. C'est la base de la musculation.

Le travail excentrique : il correspond au retour de la charge qui revient à sa position initiale sous l'effet de la force de pesanteur. Pendant cet partie du mouvement, les muscles travaillent pour freiner la charge. Sans ce travail de freinage, la barre du développé couché tomberait tout simplement sur vous. Le travail excentrique est très important car les muscles sont plus fort pour freiner la charge que pour la pousser. Un article du site en parle c'est celui sur les répétitions négatives.

Le travail statique: il correspond au maintien d'une articulation à un angle donné. Exemple : exercice de la chaise contre un mur, le dos est en appui contre un mur ou un autre support et les jambes sont pliées à 90°. Ce travail permet de solliciter la force du quadriceps à cette angle bien précis. 

Le travail stato-dynamique : il consiste à passer une phase statique à une phase dynamique (excentrique ou concentrique) ou vice versa. Exemple : faire une traction et s'arrêter au milieu du mouvement plus ou moins longtemps puis on finit le mouvement de la traction. 

Le travail pléiométrique ou pliométrique : c'est la succession d'une contraction concentrique et d'une contraction excentrique ou vice versa d'une manière explosive et rapide. Un exemple d'exercice pliométrique : les pompes sautées, le squat sauté, etc...


Différente combinaison sont possible, par exemple (merci @gronounours70)
Les série pletnev : 10 secondes de contraction isométrique (S=statique)
5 répétitions pliométriques (CP 5) avec une phase négative de 10 secondes (E=Excentrique) et pour finir 5 répétitions en contration "normales" (C=contraction)
S10CP5E10C5
on peux moduler les temps des phases et le nombres de contractions

Partager ce message


Lien à poster

Avec les séries de type : pletnev, que travaille t-on sur le fond ? L'hypertrophie ?  Avec une augmentation de la résistance musculaire ? Et dans quel type de programme on peut l'insérer ?

Partager ce message


Lien à poster

J'ai vue qu'il n'y avait aucune réponse à ta question, je vais donc t'aider !

Au vue du type de travail, on est clairement sur un système plutôt lourd. on ne dépasse pas les 5 reps consécutive, et on doit faire une phase excentrique de 10 sec... Clairement une charge plutôt lourde, sinon, aucun intérêt !!

Ici on voit bien que l'on cherche à bosser une force utile, la phase d'isométrie (Muscle stabilisateur ?), puis de la pliométrie sur 5 reps, une phase négative extrêmement longue suite à une série de répétition lourde, et 5 normale, on est clairement dans le : "Fait le vite mais bien prendre sont temps !"

En claire, j'associerai ça au judo, jujitsu brésilien, Sprint et tout ces sports où l'on a besoin de force, et d'un bon équilibre avec les muscle stabilisateur de champion, et une bonne explosivité ! :thumbup2:

Partager ce message


Lien à poster

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...