Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Diabète : comment le prévenir en séparant le sucre du sel

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

3
1424

Contributeurs


À la une

Des chercheurs lillois ont décrypté la façon dont la chirurgie de réduction de la taille de l’estomac joue sur l’absorption de sucre chez les patients diabétiques. Des résultats qui permettront d’ajuster l’alimentation des malades et de développer des nouveaux médicaments.

 

Diabète : comment le prévenir en séparant le sucre du sel

 

Le diabète de type 2 est une maladie qui touche 5% des Français et 300 millions de personnes dans le monde. Le patient souffre d’un taux de sucre (glucose) trop élevé dans le sang. L’âge, le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque important. Et justement, les conséquences de l’alimentation sont cruciales pour améliorer le quotidien des malades. C’est ce qu’une unité constituées de chercheurs de l’Institut national de la santé (Inserm), de l’université de Lille et du CHRU de Lille vient de confirmer.

 

D’après leurs travaux, publiés par la revue Cell Metabolism, des simples mesures diététiques comme la diminution de l’ingestion simultanée de sel et de sucre pourraient contribuer à prévenir le diabète. Les scientifiques sont parvenus à ces conclusions en analysant le mécanisme par lequel la chirurgie de réduction de la taille de l’estomac, appelée bypass gastrique, améliore le diabète de type 2. Un régime adapté aurait le même effet que la chirurgie.

 

Veiller à consommer le sucre et le sel séparément protège du diabète.

 

Plusieurs facteurs en jeu

 

Les chercheurs ont observé chez des porcs miniature, dont l’anatomie est très proche de celle de l’homme, que le sucre ingéré après avoir subi un bypass gastrique n’est plus absorbé que par la partie basse de l’intestin, lorsqu’il entre en contact avec la bile. "Enfin, l’addition de sel au repas a suffi aux chercheurs pour restaurer l’absorption de sucre dans la partie haute de l’intestin, et accroître le taux de sucre chez les animaux opérés", indique l’Inserm.

L’intervention joue aussi sur la perte de poids et sur la diminution de l’appétence pour les aliments sucrés. L’ensemble de ces facteurs permet donc de soulager les patients. Les chercheurs concluent l’étude en soulignant l’intérêt de prévenir ou traiter le diabète en modulant l’absorption intestinale de sucre par des mesures diététiques (en évitant de l’associer au sel), ou à l’aide de médicament en cours de développement, dont les premiers résultats semblent prometteurs.  

Source

Partager ce message


Lien à poster

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Partenaire

    foodspring-art-haut

  • Nouvelles réponses

    • Comme tu dis, j'ai du rallonger certain temps de repos si je ne voulais pas mourir dans la salle. Ca ira de mieux en mieux de toute façon.
    • Pour totalement cramer un muscle, as tu déjà essayé les bisets? Perso, j’adore! La sensation de congestion est hallucinante. des exemples: DC suivi de écartés  Dips suivi de pompes pieds surélevés  Etc.
    • Bonjour, je m'appelle Philippe j'ai 45 ans et je viens ici afin d'obtenir des conseils. Je suis actuellement en phase de remontée de mon métabolisme suite à un régime assez agressif puisque j'ai perdu 20 kg en 6 mois et donc beaucoup de muscles 😞 ! Je pèse à ce jour 58 kg et mesure 1.73m. Afin de stabiliser mon métabolisme et donc de le rebooster (je réintroduis 100kcal par semaine environ avec bonne réparation des macronutriments) , ma question est de savoir si il est nécessaire et intéressant de commencer la musculation durant cette phase ?  Je vous remercie pour vos conseils.
    • Bonjour, je m'appelle Philippe j'ai 45 ans et je viens ici afin d'obtenir des conseils. Je suis actuellement en phase de remontée de mon métabolisme suite à un régime assez agressif puisque j'ai perdu 20 kg en 6 mois et donc beaucoup de muscles 😞 ! Je pèse à ce jour 58 kg et mesure 1.73m. Afin de stabiliser mon métabolisme et donc de le rebooster (je réintroduis 100kcal par semaine environ avec bonne réparation des macronutriments) , ma question est de savoir si il est nécessaire et intéressant de commencer la musculation durant cette phase ?  Je vous remercie pour vos conseils.
    • Bonjour, je m'appelle Philippe j'ai 45 ans et je viens ici afin d'obtenir des conseils. Je suis actuellement en phase de remontée de mon métabolisme suite à un régime assez agressif puisque j'ai perdu 20 kg en 6 mois et donc beaucoup de muscles 😞 ! Je pèse à ce jour 58 kg et mesure 1.73m. Afin de stabiliser mon métabolisme et donc de le rebooster (je réintroduis 100kcal par semaine environ avec bonne réparation des macronutriments) , ma question est de savoir si il est nécessaire et intéressant de commencer la musculation durant cette phase ?  Je vous remercie pour vos conseils.
  • Publicité


  • Calcul besoins caloriques

×